heure du crime

Heure du crime #1

12 juin 2016

Le premier de nos débats littéraires sur le polar suisse a eu lieu dimanche. Modéré par la présidente du Salon du livre et de la presse de Genève, Isabelle Falconnier, la discussion à bâtons rompus a réuni les écrivains romands Sébastien Meier (Au nom du père, éd. Zoé), Corinne Jaquet (L’Ombre de l’Aigle, ed. Slatkin) et Marc Voltenauer (Le Dragon du Muveran, éd. Plaisir de Lire).

A la question portant sur la dramaturgie du roman noir – « qui peut être comparée à un match de foot : avec un début et une fin, et… au milieu, souvent l’inconnu», a brillamment remarqué Isabelle Falconnier -, chacun des trois auteurs a dévoilé les recettes de la construction de son œuvre devant un public attentif et détendu sur les chaises longues de la House of Switzerland.

Pour le plus jeune d’entre eux, Sébastien Meier, le plan et les recherches historiques sont essentielles. Corinne Jaquet, elle, longtemps chroniqueuse judiciaire au quotidien La Suisse, c’est Genève et ses secrets qui la nourissent. L’inspiration est venue du nord, et plus particulièrement de Scandinavie pour Marc Voltenauer qui a appliqué les recettes du polar nordique aux Alpes Vaudoises ! Frissons garantis… Et rendez-vous dimanche prochain pour le prochain débat avec les kings noirs, Mark Zellweger, Quentin Mouron et Frédéric Jaccaud.